Order TeamTalk game: physical and virtual format available!

3 qualités indispensables d'un bon joueur d'équipe


Provenant du livre « Le Coéquipier idéal » de Patrick Lencioni, on vous partage une méthode pour identifier et embaucher des joueurs d'équipe idéaux, mais aussi comment aider les membres de l’équipe actuelle à prendre conscience des choses à améliorer.

Table des matières

Voici l'atelier interactif de cet article:


Introduction

Que vous soyez un dirigeant qui s'efforce de créer une culture axée sur le travail d'équipe, un professionnel des ressources humaines qui cherche à embaucher de véritables coéquipiers, ou un employé qui souhaite se démarquer au sein de votre équipe, vous vous demandez sûrement: « quelles sont ces 3 qualités indispensables? »

Nous vous partageons ici les 3 qualités indispensables qui font de certaines personnes de meilleurs joueurs d’équipe que d'autres. Provenant du livre « Le Coéquipier idéal » de Patrick Lencioni, on vous partage une méthode pour identifier et embaucher des joueurs d'équipe idéaux, mais aussi comment aider les membres de l’équipe actuelle à prendre conscience des choses à améliorer.


3 qualités coéquipier idéal

Qualité #1: Humilité

La première qualité d’un bon joueur d'équipe est l'humilité. On doit s’assurer de ne pas embaucher des gens qui sont égoïstes et arrogants. Simplement dit, l’humilité, c'est d’être curieux et de savoir comment porter son regard sur l’autre.

L’humilité, ce n’est pas:

  • De manquer de confiance en soi

  • De ne jamais avoir de débat avec les autres

  • De ne jamais tenir son bout dans un projet

  • De ne jamais reconnaître son bon travail

  • D’être axé sur soi

  • D’être intéressant

L’humilité, c’est:

  • De ne pas être pris dans son égo

  • De reconnaître les faits et la vérité, même si on a tort

  • De mettre les autres en avant, en valeur

  • Être intéressé

Dans son style, l’auteur C.S. Lewis exprime très bien l’humilité en disant:

« L’humilité, ce n’est pas de penser moins de soi, mais de penser moins à soi. »

Qualité #2: La soif de réussite

La deuxième qualité d’un bon joueur d'équipe est la soif de réussite. Ce type de personne fait preuve d’initiative et peut être souvent très productif. Il est donc un atout majeur pour l’équipe.

La soif de réussite, ce n’est pas:

  • De faire le minimum

  • D’en faire juste assez pour l’évaluation

  • De procrastiner et d’attendre à la dernière minute

  • D’être facilement satisfait par un projet

  • De faire plus d’heures pour faire plus d'heures

La soif de réussite, c’est:

  • D’assumer ses responsabilités

  • D’être fiable

  • De toujours vouloir aider « quoi d’autre est-ce que je peux faire »

  • De toujours vouloir apprendre plus

  • De vouloir en faire plus en connaissant ses propres limites

Ne pas confondre soif de réussite et le terme « workaholic ». Un workaholic est quelqu’un, à qui son identité ne vient pas uniquement de son travail. Avoir la soif de réussite est simplement quelqu’un qui veut bien faire son travail et qui exécute.

Qualité #3: L’intelligence sociale

La troisième qualité d’un bon joueur d'équipe est l’intelligence sociale ou savoir-être. L’intelligence sociale, c’est faire preuve de jugement et d’intuition devant les subtilités des relations humaines.

L'intelligence sociale, ce n’est pas:

  • Les facultés intellectuelles d’une personne

  • La capacité de convaincre ou d’influencer

  • De parler pour rassurer les autres

L'intelligence sociale, c’est:

  • D’être capable de lire l’espace et de voir « cette personne n’est pas dans son assiette »

  • De savoir qu’on a toujours un impact sur les autres

  • Faire preuve de jugement et d’intuition devant les subtilités des relations humaines

  • Savoir parler et se taire quand c’est le temps

En conclusion, l’efficacité du concept de l’humilité, de la soif de réussite et l’intelligence sociale ne résident pas dans une de ces qualités en particulier, mais plutôt dans leur combinaison. Si vous pouvez avoir dans votre équipe des collègues qui ont ses 3 qualités indispensables, la gestion de votre équipe sera un jeu d’enfant. Si vous avez des joueurs dans votre équipe qui possède 2 qualités sur 3, ce sera plus difficile de faire arriver le travail d’équipe.

Pour vous le démontrer, voici le résultat des différentes combinaisons. Pour le but de l’exemple, nous allons utiliser des étiquettes pour décrire ces situations.

Humilité + soif de réussite = le maladroit accidentel

maladroit accidentel

Les forces du maladroit accidentel:

  • Bien intentionné

  • Bon joueur d’équipe

  • Fiable et performant

Les problèmes du maladroit accidentel:

  • N’est pas toujours conscient de son impact et peut blesser les membres de son équipe

  • Ça peut devenir une source de distractions dans l’équipe

  • On doit ramasser les pots cassés

Le maladroit accidentel est comme un chiot dans une maison, il peut renverser des pots, faire des dégâts et faire ses besoins dans la maison. Il se peut que vous ayez à ramasser les pots cassés du maladroit accidentel.

Humilité + intelligence sociale = l’adorable fainéant

Adorable fainéant

Les forces de l’adorable fainéant:

  • Tout le monde les aiment, car ils sont le fun

  • Ils ne sont pas pris dans leur égo

  • Ils savent s’y prendre avec les gens

Les problèmes de l’adorable fainéant:

  • Pas d’éthique de travail (ils sont passionnés par tout, sauf par leur travail)

  • Laisse les choses au hasard

  • Crée de la frustration au sein de l’équipe

Soif de réussite + intelligence sociale = le politicien talentueux

Politicien talentueux

Les forces du politicien talentueux:

  • Bon avec les gens (par exemple entrevue d'embauche)

  • Livre les résultats, travaillant

Les problèmes du politicien talentueux:

  • Se soucie de lui en premier (individualiste)

  • On les embauches souvent, car ce sont de bons parleurs, ils ont livrés de bons résultats, mais éventuellement, leur égo est dans le chemin et n’aime pas le travail collectif

  • Ils peuvent blesser des gens autour pour nourrir leur égo

Activité d’équipe

Pour mettre ce concept en place, voici une activité à faire avec votre équipe pour aider les membres de l’équipe à prendre conscience des domaines à améliorer.

  1. Étape 1: Faire le classement de 1 à 3 des 3 qualités pour soi. Exemple:

    1. Intelligence sociale

    2. Soif de réussite

    3. Humilité

  2. Étape 2: Partager en équipe son classement individuel. Le leader d’équipe partage en premier.

  3. Étape 3: Faire des équipes et diviser en sous-groupe en fonction de la qualité classée.

  4. Étape 4: Discuter en équipe: « Comment pouvons-nous améliorer cet aspect de nous-même? »

  5. Étape 5: Discuter en grande équipe de ce qui est ressorti de chacun des sous-groupes et tirer les apprentissages nécessaires.

Conclusion

En conclusion, l’efficacité du concept ne réside pas dans une de ces qualités en particulier, mais plutôt dans leur combinaison.

Comme leader d’équipe, la question de conclusion que vous pouvez vous poser est: « Comment puis-je m’assurer que les membres de mon équipe possèdent les trois traits indispensables d’un bon joueur d’équipe? »

Est-ce que c’est de revoir votre processus d’embauche et de rétention? Est-ce que c’est de faire davantage d'activités d’équipe comme celle proposée plus haut?


Leave a comment